LE PLUS MAUVAIS POLAR DU MONDE

Le Chat, encore, et sa photo4


Jérôme regarde la photo, un peu le chat , un peu plus les jambes de la miss, madame, jolie madame pendant ce temps là, elle s’en va. Pas comme ça, mais elle marmonne un « je dois me sauver » , où quelque chose du genre. Elle est parti, Jérôme se trouve un peu con et il a le sentiment d’avoir accepté la mission, par une sorte de transmission de pensée fixée sur la photo.
C’est un grand jour, peut être bien. En tout cas il faut un bon café bien fort pour ne pas se rendormir en rêvant à sa cliente. Jérôme hésite, café ici ou café au café. En bas c’est plus cher mais ici c’est le bordel et c’est trop près du lit. Et puis il lira le journal, et avec un peu de chance il trouvera en route ce chat. Cette chatte , Tigrette en fait. Il regarde à nouveau la photo en se forçant à détailler le chat vraiment cette fois. Cette bestiole n’a pas l’air très commode, les yeux froncé laissent paraître un sale caractère, d’ailleurs elle se détourne de sa belle maîtresse. Il pense qu’il devrait peut être découper la photo, s’il la montre comme ça , les gens regarderont tous la fille et il ne trouvera jamais ce chat ! Jérôme qui est dans son grand jour d’introspection est soudain pris d’une bouffée de désespoir et de déprime. Putain, je cherche un chat pour une nana super qui habite mon immeuble et que je n’ai jamais remarqué. Le naze totale. La loose. Adieu l’histoire d’amour, adieu le chat… Il ne sait plus quoi faire, mais entraîné par l’inertie de son indécision, il met sa veste en jean et se lance dans l’escalier. Claque la porte, vérifie machinalement qu’il a la photo et surtout la clef de la porte. Et file vers le café en bas il ne peut s’empêcher de jeter des coups d’oeils maniaques dans tous les recoins ; le chat toujours.

Au café, double café. Personne n’a vu le chat, on s’en fout pas, les chats, ça intéresse plus que les humains, mais on n’a guère vu Tigrette par ici. D’ailleurs Tigrette, c’est pas terrible comme nom, ce chat serait plutôt quelque chose entre le cloporte et le dragon. C’est vrai tiens , ses pattes courtes et ses poils longs, ça fait un peu cloporte. Dragon, ça serait plutôt au niveau du caractère affiché. Au fait, comment on fait pour attraper un chat au sale caractère et le rapporter à sa maîtresse ? Avec un autobus ?

Un chat échappé en ville avec le temps qui passe, ça s’attrape pas, ça se ramasse…

La Vieille du Rez-de-Chaussée et son chat 5

Dans l'appartement du rez de chaussée, la veille au soir, la vieille Melle Pilon mis en marche sa bouilloire électrique et se prépara une tasse de tisane verveine menthe. Elle s'assit ensuite dans un fauteuil, la Tasse posée près d'elle et son chat sur les genoux. L'obscurité vînt mais Melle Pilon. ne pris pas la peine d'allumer la lampe. A un moment donné pendant les heures obscures qui s'ensuivirent, le chat la quitta pour aller chercher la chaleur de son panier, les genoux de Melle Pilon. s'étant étrangement refroidis.

Jérôme descends l'escalier sans se rendre compte du drame, il n'y a rien d'anormal encore, et pas de bruit, et pour cause. Et il est encore un peu tôt pour que les miaulement du chat désormais sans maître et affamé se fissent entendre. Jérôme fait une pause sur le trottoir, étudie savament les abords à la recherche visuelle du chat disparu, au cas où la salle bête voudrait se montrer d'emblée. Il traverse la rue, et en traversant, inspecte plus particulièrement les caniveaux. Pas de trace de chat écrasée aux abords, en tout cas. Mais le nettoyage de la voirie était déjà passé. Peut être faudrait il se lever plus tôt demain matin pour aller poser la question aux employés de la ville. Eux ils devrait avoir repéré si Tigrette avait rencontré son destin sur le trottoir. Ah, ça y'est , ce n'est plus" le chat", c'est Tigrette maintenant qui vient à l'esprit. Mauvais penchant à la sensiblerie pour un détective ?

Le Vieux Flic Alcolo6

Il buvait déjà depuis pas mal de temps et avait de fait perdu le compte des verres. Il buvait encore, un ballon de blanc, il ne buvait pour ainsi dire que du vin, en faisant bien attention de ne pas faire des tâches sur la petite table vernissée de couleur rouge basque. C'était son truc pour se dire qu'il ne perdait pas encore le contrôle. Bien que habitué à l'alcool il commençait à être sérieusement bourré ce matin là quand le Gros Luc est entré dans le troquet. Malgré la chaleur pesante il avait gardé sa casquette vissée sur la tête et il agitait le journal comme s'il essayait de chasser une mouche. Il a rejoint Mohamed qui, perché sur son tabouret comme un vautour mal nourri, le matait le policier d'un œil noir. On se demandait ce qu'ils pouvaient bien magouiller ces deux cons là.

Maintenant c'était au tour de Jérôme d'entrer, un peu trop discrètement, personne ne le remarqua. Sauf le flic, et encore, il ne lui avait jeté qu'un bref coup d'oeil.

-------------à suivre)

la patronne intervient ...

vous pouvez mettre une affichette si vous voulez...

 

Le Gamin 7

Le gamin qui joue dans la rue, téméraire et frondeur...

retour au début

on s'acharne longuement à pipeauter sur la photo du chat

 

et c'est assurément le lecteur qui va avoir besoin de cette grosse dose de caféïne...

pour garder ses yeux ouverts

pauvre chat!

voilà looser total, on est au coeur de cible...

un peu de roublardise en boîte pour avoir l'air un peu cruel et insensible

chat perdu ou écrasé, sensationnel à deux balles (dans la tête)...

 

Repris de Barbara Pym. Un passage d'un goût comique particulier de "un brin de verdure".
(Miss Lickerish)

 

 

Il y a toujours un vieux flic alcolo ? quelques lignes inspirées de Zemantelian...
"morte saison"
les premières lignes...

 

il me faut aussi un gamin, non ? et puis comme ça je multiplie les personnages, sans qu'on sache s'ils servent à quelque chose.

m'est avis que ces deux cons là ne doivent pas magouiller grand chose d'utile à l'histoire, car on ne va plus s'en sortir sinon !

il me faudra bien un espion ou deux par la suite

et un peu de science fiction pour combler la "faillite littéraire et intellectuelle"

 

VEUX TU PARTICIPER ? envoie tes contributions concernant l'aventure, sujet "mauvais polar" à andromeda et julie : andromedanews@hotmail.com

Jérôme Balti - sensitive writer - Andromeda et Julie squad - Julie - Domi - Yuri Jérôme www.andromedanews.com
2006 - Décembre

toi aussi public...

  <- le logiciel pour organiser vos images
 

visit to andromeda et julie